« J’ai quitté le Liban en 2019 alors que sévissait une sérieuse crise politico-économique. Ce sang coulant dans mes veines me donna une conviction encore plus poussée de ne point baisser les bras. Activiste et Militante de longue date, croyant en ce beau pays des cèdres, en sa cause et à sa résurrection, j’ai rejoint le RPL pour défendre cette même cause en laquelle j’y crois et m’y attache avec conviction.
Je voudrais remercier le RPL de m’avoir donné l’opportunité de retrouver l’épanouissement personnel que je recherchais depuis, pour cette sensation de me rendre utile et agir pour les autres, sans oublier bien sur cette possibilité de créer un nouveau lien et surtout de partager les valeurs en lesquelles je crois. »

Joëlle Lisot

« Le Rassemblement Pour le Liban c’est comme la potion magique d’Obélix, quand on tombe dedans, on l’a pour la vie, elle ne nous quitte plus. Le RPL n’est pas une simple association Lambda, mais une grande famille qui partage un dénominateur commun : la Résistance à l’Oppression et le Refus de l’Ordre Etabli.
On a refusé l’occupation syrienne quand tout le monde collaborait. On a réfuté la corruption qui gangrène le pays, quand chacun plongeait sa petite cuillère pour profiter. On a rejeté le féodalisme quand tout le monde s’alignait à son patriarche féodal corrompu.
On nous traitait de tous les noms, les rêveurs, les décalés, les puristes, les idéalistes. Et vous savez quoi, tout est vrai et j’en suis personnellement fier.
Le RPL c’est tout ça pour moi, une bande de rêveurs partageant des principes et des valeurs universels, des provocateurs poussant la société en dehors de ses zones de confort culturel, la corruption et le confessionnalisme faisant partie de ce lourd héritage culturel ottoman. »

Bernard Mikhaël

« Mon expérience avec le RPL : Faire partie d’un groupe constitué avec des gens qui réfléchissent comme moi ou surtout qui ont la même vision politique est très réconfortant. Les débats et les discussions sont très enrichissants et me permettent d’évoluer aussi bien humainement qu’au niveau des connaissances historiques. Je suis fière aussi d’en faire partie. Cela me donne aussi le sentiment d’aider mon pays. Ce n’est pas seulement un sentiment c’est un devoir. Oeuvrer pour mon pays même à l’étranger me fait sentir que je participe à son avenir et à son essor. Une petite et grande famille très variée avec comme slogan l’union fait la force. »

Nathalie Abi Ghanem Leclerc

« Marhaba…D’une façon ou d’une autre je dois me présenter. Je m’appelle Naji Khater (nouveau Rplien) en France depuis 37 ans. J’étais détaché un petit peu de la vie politique libanaise qui m’a mis à l’écart ou peut-être c’est moi qui lui a tournée le dos.
Le 17 octobre 2019 j’ai vu un événement qui m’a fait ouvert les yeux sur cette société libanaise qui était en train de s’écouler en blâmant le président de la république libanaise Michel Aoun et son parti politique le courant patriotique libre (CPL). qui n’étaient pas la cause de leur malheur ni de ce désastre.
Cette situation m’a révoltée et j’ai voulu comprendre pourquoi il y a un tel acharnement sur un seul groupe. J’ai commencé à creuser dans l’histoire du partis politiques. J’ai remarqué que le CPL était honnête, défendable et convaincant dans ses projets afin d’établir un état de droit.
Sur ce, j’ai décidé de m’engager en me ralliant au sein du RPL (Le Rassemblement pour le Liban) à un groupe avec qui je partage les mêmes affinités et valeurs.
Je suis entouré par une belle équipe dynamique et j’ai décidé d’adhérer au RPL et CPL sans aucune demande de leur part puisque je suis convaincu que le juste est défendable. Aujourd’hui je peux dire que je m’épanouis et je me retrouve avec des gens qui enrichissent ma réflexion sociale et politique. »

Naji Khater

Le RPL porte bien son nom, c’est le rassemblement d’êtres dont la devise est d’être au service de la justice, de l’équité et de la stabilité de leurs compatriotes.

En d’autres termes, un rassemblement qui s’implique en oeuvrant pour le bien-être sociétal loin de l’arrivisme, pour que le pays des cèdres devienne aussi majestueux qu’un cèdre, cet arbre multi-millénaire devenu l’emblème et la fierté de tous.

C’est un groupement qui émane d’un seul élan du coeur par ceux qui sont avides d’une vie digne, en quête d’un idéal social qui élève l’individu dans la dignité et la responsabilité, de sorte à donner à tout un chacun de la fierté à oeuvrer pour le bien de tous.

C’est le groupement d’individus qui pense le changement vers une vie meilleure digne d’une humanité exempte d’injustice, d’irresponsabilité et d’infantilisme.
Le maître mot est de panser les maux créés par des années de soumission et de bassesses en tout genre.

En deux mots et pour RaPpeL:
Ralliement,
Patriotisme,
Liberté

Georges Nasr

Je fais partie des personnes qui n’ont jamais perdu la Foi en la personne du Président Michel Aoun ni en son parti, malgré toutes les circonstances par lesquelles nous sommes passés. Sauf que les événements dans notre pays depuis le 17 octobre 2019 nous ont incité à nous impliquer de plus en plus.

Le RPL étant le meilleur moyen de réaliser ceci et de participer à l’effort que chaque patriote doit donner pour aider à l’amélioration, à l’élucidation de notre vie, celle de nos enfants pour le futur.

J’ai rencontré ces hommes et ces femmes de tous les âges, de tous les bords et de toutes les confessions, fiers, motivés, enthousiastes pour connaître et montrer la vérité, rien que la vérité, montrer la transparence dans toutes les politiques et décisions adoptées par le Président du parti Gebran Bassil.

Tous et toutes volontaires, aux dépends de leurs travaux et leurs études, persévérant malgré tous les obstacles et les mensonges des campagnes médiatiques libanaises en particulier et mondiales en général.
Les médias corrompues et payées pour semer le poison mortel vis à vis de la politique du Président Aoun et le Président du Parti Gebran Bassil.

Tout cela a duré assez longtemps pour détourner les regards des vrais corrompus, des vrais voleurs, des vrais massacres commis par la majorité des politiciens qui gouvernent depuis plus de 30 ans, en particulier Monsieur Riad Salamé qui est le gouverneur de la Banque du Liban.
Ce détournement s’est étendu jusqu’aux juges honnêtes, propos et courageux qui essayent de faire un trou dans ce mur infernal de corruption.

Ce qui arrive aux Libanais à tous les Libanais, ces dernières années n’est arrivé à aucun autre peuple sur le globe terrestre, mais en même temps aucun autre peuple sur le globe terrestre n’a tenu si fièrement, si déterminé, si sûr d’arriver à toutes les vérités sans exception aucune, et cela nous le tenons de notre vieux Président de la République, qui, à 87 ans, continue à faire face au monde entier, à toutes les politiques qui nuisent à notre pays si cher et à son avenir.

On se battra jusqu’au dernier souffle, pour faire chuter toute la classe politique mafieuse et corrompue et croyez-moi que cette chute est proche et elle sera drastique.

Dr Jihad François Tohmé

Ensemble pour la construction d’un État de droit

Nous Soutenir