Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Mercredi 26 Avril 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu
livres/visionliban.php

Liban: Opération militaire d’envergure contre Daesh

Libnanews -
L’Armée Libanaise a poursuivi ce mardi une opération militaire d’envergure visant à éliminer les mouvements terroristes islamiques du Maquis de la partie de la Békaa Est.

Appuyé par l’artillerie, l’Armée Libanaise a entamé des opérations héliportées dans la région de Ras Baalbeck et de Qaa, 2 localités chrétiennes, visant à déloger l’organisation terroriste de l’Etat Islamique, acronyme de Daesh. De source médiatique, on indique que plusieurs morts et blessés sont à dénombrer parmi les militants de ce mouvement. (Suite)

Journée internationale du jazz

Agenda culturel -
A l’occasion de la Journée internationale du jazz célébrée le 30 avril, plusieurs concerts sont programmés au Liban.

Cette journée vise à sensibiliser la communauté internationale aux vertus du jazz comme outil éducatif et comme force de paix, d’unité, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples.


Gauthier Toux Trio
Fondé en 2013, lauréat du Prix de groupe Concours national jazz à la défense 2016. Le trio français incarne la diversité musicale et culturelle du jazz d’aujourd’hui.
• Safadi Center à Tripoli, lundi 24 avril 2017 à 19h00
• Salon Beirut, mardi 25 avril 2017 à 21h30

(Suite)

La présidentielle française au Liban

O.L.J. -
Les Français votaient dimanche sous haute surveillance en raison des craintes d'attentats, pour le premier tour d'une élection présidentielle à l'issue totalement imprévisible et cruciale pour l'avenir de l'Union européenne.

Au Liban, 17.800 Français (dont 77% de binationaux, en majorité Franco-Libanais) étaient inscrits sur les listes électorales, selon la responsable de la communication de l'ambassade de France au Liban, Nour Akl.

Vers midi, il y avait encore foule au consulat de France à Beyrouth et au Lycée français situé à proximité, où les électeurs sont venus pour glisser leur bulletin. (Suite)

La troupe abat un émir religieux de Daesh

Al Manar -
L’armée libanaise et le renseignement militaire libanais ont réalisé un important coup de filet de ce samedi dans la région de Arsale, où certaines poches sont infestées par des miliciens syriens, dont ceux de la milice wahhabite terroriste Daesh.

Selon Média de guerre,antenne médiatique de la Résistance en Syrie, durant l’opération qui a eu dans la région Wadi Hoson à l’aube, l’un des émirs religieux de la milice terroristes wahhabite a été tué. Il s’agit de Ala’ Al-Halabi, qui est originaire de la localité syrienne d’Al-Qarat. (Suite)

B. Kanaan: une nouvelle loi électorale

A.N.I. -
Le secrétaire du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, le député Ibrahim Kanaan, a réitéré l'engagement du président de la République Michel Aoun à promulguer une nouvelle loi électorale, assurant que son groupe politique cherchait, à travers cette loi, à consolider la coexistence et le partenariat national, sans éliminer une certaine partie ou une autre.

Il a également signalé, dans un entretien accordé jeudi soir à la chaîne de télévision LBC, que "tous les moyens constitutionnels seront utilisés pour empêcher toute nouvelle prorogation du mandat du Parlement". (Suite)

Les rebelles chassés de la frontière avec la Syrie

Paul Khalife - RFI -
En Syrie, 3 500 personnes ont été évacuées mercredi de quatre localités assiégées par les rebelles et le régime. Pour la première fois depuis le début de la guerre en Syrie, il y a six ans, les insurgés ne tiennent plus aucune ville à la frontière syro-libanaise.

Environ 3 000 personnes, dont 700 combattants pro-régime, ont été évacuées, mercredi, des localités à majorité chiite de Foua et Kefraya, assiégées depuis trois ans par les rebelles, au nord-ouest de la Syrie, dans le cadre du plus important accord d’évacuation conclu sous l’égide du Qatar et de l’Iran. (Suite)

Banque et Finance: le secteur le plus attractif au Liban

Iloubnan -
Voilà une étude qui va conforter l’image du Liban comme pays de prédilection du secteur bancaire. Selon un récent sondage publié par Bayt.com et YouGov sur le thème "Les meilleures industries en région Moyen-Orient Afrique du Nord", les activités bancaires et financières constituent l'industrie la plus attrayante au Liban en 2017, aux yeux des salariés en tout cas.

Cette enquête a été menée du 23 février au 7 mars 2017 sur 7162 personnes dans les pays suivants : EAU, KSA, Koweït, Oman, Qatar, Bahreïn, Liban, Syrie, Jordanie , Egypte, Maroc, Algérie et Tunisie. (Suite)

Trafic international. La mafia des voitures de luxe

Jenny Saleh - Magazine -
Le Liban constitue une véritable plaque tournante pour le trafic de voitures de luxe, qui arrivent sur le territoire, entières ou découpées et destinées à la vente de pièces détachées. Focus sur ce business plutôt lucratif pour le crime organisé, contre lequel les FSI luttent sans relâche.

C'est un secret de polichinelle, les Libanais aiment le luxe, la frime, le m’as-tu-vu. Ce que l’on sait moins, c’est que le pays du Cèdre est une destination privilégiée du trafic de voitures volées en Europe essentiellement, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, voire, parfois, en Australie ou au Japon. Pas de banals carrosses. (Suite)

Dette publique : hausse de 7 % à fin février

Le commerce du Levant -
La dette publique brute s'est élevée à 76,1 milliards de dollars fin 2016, affichant une hausse de 6,9 % en glissement annuel.

La dette en livres libanaises s'est élevée à 47,8 milliards de dollars (+8,6 %), soit 62,8 % de la dette publique brute, contre 28,3 milliards de dollars pour la dette en devises (+4,1 %).

Fin février, la dette en livres libanaises était détenue à 44,7 % par les banques commerciales, suivie par la Banque centrale (40,1 %), et par les agences publiques et les institutions financières (15,2 %). (Suite)

TRUMP : LA PETITE FRAPPE-TWEET !

Prochetmoyen-orient.ch -
On parle toujours de « frappes » pour qualifier les bombardements que les pays occidentaux n’ont cessé de multiplier, un peu partout, depuis la fin de la Guerre froide, mais on continue à dire « bombardements » lorsque la Russie et ses alliés ont l’arrogance de faire de même… Pour le coup, c’est bien une « frappe » contre une base aérienne syrienne que le président américain Donald Trump a ordonné dans la nuit du 6 au vendredi 7 avril dernier.

Cette décision, qui marque un spectaculaire revirement de la communication trumpienne, intervient deux jours après un « événement » chimique survenu dans la localité de Khan Cheikhoun, aussitôt imputé à l’armée syrienne. (Suite)

Aoun: le Liban, centre mondial des religions et des civilisations

A.N.I. -
Le président de la République, Michel Aoun, a indiqué samedi que le Liban pouvait devenir le centre mondial des religions et des civilisations parce qu'il regroupait les religions et les doctrines du monde.

"Vider le Levant des Chrétiens et la division de la région en plusieurs Etats a un objectif politique", a-t-il dit dans une interview accordée à Sat 7.

M. Aoun a donné un exemple sur la situation migratoire des Chrétiens du Moyen-Orient, expliquant que "des 22%, seulement un pour cent des Chrétiens réside encore à Jérusalem." (Suite)

Syrie : retour sur une date

Antoine Charpentier -
Le vendredi 17 mars 2017 restera une date charnière dans les annales de la guerre syrienne. Ce n’est ni plus ni moins qu’une nouvelle étape qui a été franchie. Dès le début de la guerre en Syrie, Israël n’a cessé d’intervenir, sans scrupule et de différentes façons dans le conflit, tout en affirmant qu’il se tient à l’écart de ce qu’il se passe en Syrie.

À maintes reprises, l’aviation israélienne a frappé en Syrie, sous prétexte de neutraliser des convois d’armes destinés au Hezbollah. Cela sans aucune preuve convaincante. Pour les dirigeants israéliens, tous les prétextes sont bons pour intervenir en Syrie, alors que vis-à-vis du Droit International cela demeure une grave ingérence. Israël ne devrait-il pas cesser d’endosser le rôle de justicier au Moyen-Orient ? (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org