Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Mardi 21 Février 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Aoun: toute attaque israélienne recevra une réponse appropriée

Press TV -
En considérant la récente lettre du régime israélien aux Nations unies comme une menace pour le Liban, le président libanais a averti que toute agression commise par ce régime recevrait une réponse appropriée.

Le président libanais, Michel Aoun, a martelé que son pays ne tolérerait aucune agression commise par « Israël » contre la souveraineté nationale libanaise

Lors d’une réunion dans son bureau ce samedi 18 février, à laquelle ont participé certaines personnalités libanaises, Aoun a déclaré que c’est le régime israélien et non pas quelqu’un d’autre qui doit respecter les résolutions du Conseil de sécurité, a rapporté LBC. (Suite)

Hydrocarbures offshore : le projet de loi fiscale adopté la semaine prochaine ?

O.L.J. -
Le gouvernement a divulgué pour la première fois hier certains aspects du projet de loi sur les dispositions fiscales qui régiront le secteur du gaz et du pétrole offshore, lors d'un atelier de travail organisé par la commission parlementaire de l'Énergie.

Le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, a affirmé qu'il « espère que le projet de loi (...) sera adopté lors de la prochaine session du Conseil des ministres (prévue pour mercredi) », selon l'Agence nationale d'information (ANI). Il intervenait en compagnie du ministre de l'Énergie et de l'Eau, César Abi Khalil, dans cet atelier consacré à la discussion des grandes lignes du projet de loi. (Suite)

Derrière la polémique, cherchez la proportionnelle !

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
La petite phrase du président Aoun sur « la complémentarité des armes du Hezbollah avec celles de l'armée dans la résistance contre Israël » n'a pas suscité les remous habituels chez les figures politiques traditionnellement hostiles à la formation chiite. Ce qui en dit long déjà sur l'état d'esprit général dans le pays, tendant malgré tout vers l'apaisement.

Il y a quelques mois seulement, cette phrase aurait provoqué un véritable tollé contre le général devenu président, mais dimanche, seules quelques voix se sont élevées contre cette déclaration et encore, elles ne l'ont pas fait spontanément, mais à la suite des sollicitations des journalistes.
(Suite)

TERRORISME EN DEBAT ?

Etienne Pellot - Prochetmoyen- -
On apprend que l’IREMMO (Institut de recherche et d’études méditerranéennes Moyen-Orient) organise prochainement un colloque intitulé « Le terrorisme en débat ». A priori, c’est une bonne nouvelle. Bonne nouvelle… chaque fois qu’on peut produire un peu de jus de crâne sur ce dossier qui donne lieu à tellement de malentendus, de contre-sens, d’idéologies, sinon de propagandes.

Malheureusement, en l’occurrence la première table ronde du colloque en question intitulée « Aux origines du terrorisme » est « modérée » par… Madame Agnès Levallois, « consultante ». (Suite)

Entre Téhéran et Riyad, la politique libanaise avance en terrain miné

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Les milieux politiques libanais sont en effervescence. Face aux changements qui pointent à l'horizon régional, voire international, chaque partie cherche à prédire de quoi l'avenir sera fait pour faire ses choix à l'intérieur.

Ayant perdu depuis longtemps l'initiative, une grande partie de la classe politique se sent perdue face au flou dans le tableau régional et international. Lorsque le général Michel Aoun a été élu à la tête de la République, bon nombre d'hommes politiques ont cru d'abord au début d'une ère « iranienne » au Liban. (Suite)

Etats-Unis : changement ou faux-semblant

Antoine Charpentier -
Depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, les médias français et européens se déchaînent. Les dirigeants européens ne cessent de multiplier les déclarations et de dicter des leçons. Les responsables politiques français mettent en garde le protectionnisme économique, tandis que les Allemands insistent sur le multiculturalisme, ainsi que sur leur bonne gestion de plusieurs crises dans le monde notamment celle des réfugiés.

Cependant, le comportement des dirigeants européens et américains a mis l’Occident en général en mauvaise posture. L’horrible gestion du libéralisme, l’accaparement et la répartition inégale des richesses ont donné l’opportunité aux prêcheurs du protectionnisme d’être écoutés par les peuples. (Suite)

Aoun : Sortir du confessionnalisme, mais sans surenchère

O.L.J. -
Le président de la République, Michel Aoun, a appelé hier à raffermir la culture du non-confessionnalisme en vue d'acquérir un esprit de citoyenneté, affirmant qu'il œuvrera à alléger « le fardeau et les répercussions » du système confessionnel.

Devant des représentants d'associations des droits de l'homme, de la femme et de personnes à besoins spéciaux, M. Aoun a ainsi appelé à « ancrer une culture capable d'aider à sortir du cadre du confessionnalisme étroit pour aller au cœur de la citoyenneté ». Il a affirmé, dans ce cadre, qu'il œuvrera à « diminuer le fardeau et les répercussions du confessionnalisme, sans pour autant altérer la diversité et la pluralité qui constituent la richesse du Liban et en font un modèle ». (Suite)

Daesh voulait frapper Solidere au Liban

Al Manar -
La direction générale de la Sureté générale a étouffé dans l’embryon un plan concocté par Daesh destiné à frapper le cœur de la capitale libanaise, et plus précisément son quartier huppé qui appartient à la société Solidere.

Selon les médias libanais, ce plan a été découvert alors que cette milice wahhabite terroriste en était à la phase de recrutement de l’employé. De nationalité libanaise, originaire de la ville sudiste de Saïda, il travaille dans cette société dont la majeure partie des actions revient au Premier ministre actuel Saad Hariri. (Suite)

Le recyclage au Liban. Un potentiel sous-exploité

Soraya Hamdan - Magazine -
Au Liban, moins de 10% des déchets sont recyclés tandis que 50% sont enfouis. Selon les estimations des experts, au moins 80% des ordures pourraient être transformées et/ou réutilisées. Que représente le secteur du recyclage? Quel est son potentiel? Pourquoi importe-t-on des matières premières alors que le pays croule sous les déchets? Enquête.

Chaque année, le Liban produit 2,7 millions de tonnes de déchets. Sur ce total, entre 216  000 et 220 000 tonnes seulement sont recyclées, soit moins de 10%», explique Antoun Andréa, consultant en développement et un des auteurs du rapport Wasteless Lebanon de UN Habitat avec la fondation Muhanna. (Suite)

Bassil depuis Johannesburg: les Chrétiens et les Musulmans constituent la base inébranlable du tissu libanais

A.N.I. -
Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a estimé que les Chrétiens et les Musulmans constituent la base inébranlable du tissu libanais.

S'exprimant lors d'une réception organisée en son honneur à Johannesburg, le ministre Bassil a réitéré son attachement au recouvrement de la nationalité libanaise.

M. Bassil a comparé le Liban à l'Afrique. C'est deux pays qui ont souffert de l'injustice et qui subissaient toujours des agressions. Il a appelé à prévaloir la tolérance et l'ouverture sur l'autre afin de vivre en Paix, au Liban tout comme en Afrique. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org