Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Vendredi 20 Janvier 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Le Liban, oasis de stabilité, oui mais...

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Pour la première fois, les diplomates occidentaux et les parties locales libanaises sont d'accord pour prédire une période de stabilité au Liban, indépendamment des incendies qui brûlent dans toute la région. Le pays serait ainsi un havre de paix dans un monde en pleine tourmente.

L'affirmation a de quoi surprendre lorsqu'on se rappelle que le Liban a vécu entre 1975 et 1990 15 ans d'une guerre civile à plusieurs épisodes d'une rare violence dans l'indifférence quasi générale du monde arabe et occidental. (Suite)

Donald Trump devient le 45e président des Etats Unis

A.F.P. -
Donald J. Trump prête serment vendredi sur les marches du Capitole, au coeur de Washington, pour succéder à Barack Obama et devenir le 45e président des Etats-Unis, incroyable épilogue d'une campagne anti-élites qui a pris tout le monde à revers.

A 70 ans, sans la moindre expérience politique, diplomatique ou militaire, le magnat de l'immobilier s'apprête à prendre les rênes de la première puissance mondiale sous le regard inquiet des alliés des Etats-Unis, échaudés par ses déclarations tonitruantes, parfois contradictoires. (Suite)

Aoun devant le corps consulaire : Nous sommes levantins et notre vie est ici

O.L.J. -
Le président de la République Michel Aoun a reçu hier à Baabda une délégation du corps consulaire devant laquelle il a affirmé que pour parvenir à rebâtir le pays, « il convient de changer complètement notre mentalité » et d'apprendre à éprouver de la compassion les uns envers les autres.

De son côté, le doyen du corps consulaire Joseph Habis a fait part de la fierté de ses homologues diplomates de présenter leurs vœux pour la nouvelle année au président de la République élu, et a insisté sur la nécessité de permettre aux expatriés de voter à partir de leur pays de résidence lors des prochaines législatives. (Suite)

«Chute d’Alep» au-delà de l’emballement médiatique: un reporter de Paris Match témoigne

Sputnik -
Le journaliste français Régis Le Sommier a séjourné à Alep du 15 au 20 décembre 2016, période marquée par la libération des quartiers orientaux de la ville, et a pu assister à l’évacuation des combattants.

Dans son reportage pour Paris Match, il constate que la réalité du terrain ne rime pas toujours avec les déclarations occidentales. Les troupes gouvernementales syriennes ont libéré fin décembre la ville d’Alep, mettant un terme à plus de quatre ans et demi de division de la ville.
(Suite)

Pour Aoun, « l’organisation d’élections suivant une nouvelle loi » est la « priorité »

O.L.J. -
Après la fin de la vacance présidentielle qui a duré deux ans et demi, c'est une tradition annuelle qui a été rétablie hier avec les vœux du corps diplomatique au chef de l'État Michel Aoun à l'occasion de la nouvelle année. Les ambassadeurs des États et des organisations internationales se sont rendus hier au palais de Baabda, plusieurs d'entre eux ayant présenté leurs lettres de créance récemment au président de la République.

Face au corps diplomatique dans son intégralité, M. Aoun a prononcé son premier discours en pareille circonstance en tant que président de la République. Il y a exprimé plusieurs opinions bien tranchées concernant la situation sur la scène interne et sur les scènes régionale et internationale. (Suite)

Le Hezbollah saisit le drone d’espionnage israélien écrasé au sud du Liban

Al Manar -
Un drone d’espionnage israélien s’est écrasé lundi matin près du village frontalier d’Alma Shaab dans la région montagneuse de Naqoura dans le sud du Liban.

Le drone Skylark 1 est conçu pour recueillir des renseignements dans des missions où la cible est située à une courte distance, admet le site israélien i24.

L’armée libanaise et les troupes de la FINUL (Force intérimaire des Nations unies au Liban) n’avaient pas encore récupéré le drone, vu que la région où il s’est écrasé est implantée de mines explosives. (Suite)

Le Général salue le rôle des Nations Unis au Liban

A.N.I. -
Le président de la République, Michel Aoun, a apprécié, ce lundi, le soutien des agences et organisations de l'Onu au Liban, affirmant que "la coopération sera poursuivies avec elles".

Il a ensuite salué la coordination en cours entre l'armée et la Finul, permettant "le renforcement de la stabilité au Liban-Sud".

Le président a informé la coordonatrice spéciale de l'Onu au Liban, Sigrid Kaag et son adjoint Philippe Lazzarini, en visite au palais de Baabda, que "l'appui international coïncide avec les efforts fournis par l'Etat libanais en faveur de la consolidation de la sécurité et de la stabilité. (Suite)

Quand les législatives hantent la classe politique...

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
En dépit de la déclaration quasi catégorique du ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk dans le cadre de son entretien télévisé à la LBCI, les discussions se poursuivent au sujet d'un nouveau projet de loi électorale.

Jeudi soir, le ministre avait affirmé que les délais sont devenus trop courts et qu'il compte convoquer les collèges électoraux sur la base de la loi dite de 1960 actuellement en vigueur, en raison du manque de temps nécessaire à l'adoption d'une nouvelle loi. (Suite)

L’Emir du Qatar rencontre le président: Le choix d’Aoun comme président a été le meilleur

A.N.I. -
Le président de la République Michel Aoun et l’Emir de Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani ont tenu une réunion à huis clos.

Le président Aoun avait quitté mercredi matin l’Arabie saoudite au terme d’une visite officielle de deux jours. Il se rend au Qatar, deuxième étape de sa tournée dans le Golfe arabe.

L’Emir qatari s’est dit heureux de rencontrer le président Libanais, vues les relations profondes entre les deux pays. (Suite)

Liban: l’aviation menacée par des oiseaux survolant des ordures

A.F.P. -
L’aviation civile au Liban fait face à un « danger » en raison du grand nombre de mouettes survolant un dépotoir créé il y a un an près de l’aéroport international de Beyrouth, a mis en garde mercredi le ministre du Transport.

« Nous sommes aujourd’hui face à une urgence (…) nous reconnaissons qu’il y a un danger occasionné par les oiseaux et auxquels les avions civils font face », a affirmé Youssef Fenianos, à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre libanais Saad Hariri.

« L’existence du dépotoir de la Costa Brava a contribué à l’augmentation du nombre d’oiseaux », a ajouté le ministre, dont les propos ont été repris dans un communiqué du bureau de M. Hariri. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org