Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Vendredi 26 Août 2016 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Le CPL confirme son boycottage de la séance au côté du Tachnag

O.L.J. -
Le député du bloc du Changement et de la Réforme, Sélim Salhab, a confirmé hier « l'entente entre le Courant patriotique libre (CPL) et le parti Tachnag pour le boycottage de la séance du Conseil des ministres », niant cependant « toute coordination préalable du CPL avec ses alliés, notamment le Hezbollah et les Marada, en attendant les réactions des parties concernées au ministère et au pouvoir ».

« La position adéquate sera prise à la fin de la semaine », a indiqué M. Salhab à La Voix du Liban 93.3 concernant les mesures d'escalade que le CPL pourrait prendre, en faisant état de « plusieurs options, y compris le recours à la rue, dans le cadre démocratique ». (Suite)

Championnat du monde de karaté: le Liban finit sixième

A.N.I. -
La délégation libanaise au championnat du monde de karaté, qui a eu lieu à Cape Town en Afrique du Sud, est rentrée au Liban, après avoir fini sixième parmi les 20 pays participants et raflé sept médailles.

La délégation ISKF - composée de 20 membres dont 11 joueurs de différentes tranches d'âge, trois arbitres et un entraîneur - a remporté 2 médailles en or, 2 en argent et 3 en bronze.
(Suite)

Campagne présidentielle US. Chaghoury financerait Hillary Clinton

magazine.com.lb -
L’association Judicial Watch a publié 296 pages de documents relevant du State Department lorsqu’il était dirigé par l’actuelle candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton. La publication de ces documents aurait pu passer sous silence au Liban si le nom du milliardaire libanais Gilbert Chaghoury n’y figurait pas.

Les documents publiés par Judicial Watch font apparaître un e-mail datant de 2009 dans lequel le très controversé responsable de la Clinton Foundation, Douglas Band, réclame de Cheryl Mills et Huma Abedin, proches collaboratrices de Hillary Clinton au State Department, de mettre le milliardaire libano-nigérian Gilbert Chaghoury (Suite)

L'Ambassade des Etats Unis: Le général Votel en visite au Liban

ANI -
L'ambassade américaine, a déclaré que le commandant en chef du Central Command (CENTCOM) le général Joseph Votel, a visité le Liban dans le cadre d'une tournée au Moyen Orient.

Durant sa visite, le général Votel a rencontré le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Jean Kahwaji ainsi que d'autres responsables militaires. (Suite)

Syrie: réponse à un historien auto-proclamé

Invetigation -
Très présent médiatiquement sur le dossier syrien, Jean-Pierre Filiu a commenté dernièrement la bataille d’Alep en comparant la supposée passivité des démocraties occidentales à la non-intervention de ces mêmes chancelleries durant la guerre d’Espagne. Une fois de plus? Une fois de trop pour Richard Labévière qui revient sur cinq ans de propagande martelée par l’ancien diplomate. (IGA)
Avec la reconquête annoncée d’Alep par l’armée nationale syrienne, Jean-Pierre Filiu – l’égérie des « révolutions arabes » – perd ses nerfs et remet le couvert1 : « la non-intervention des démocraties occidentales et de l’ONU dans le conflit syrien, depuis 2011, résonne en écho historique de la non-intervention prônée par les mêmes démocraties occidentales et la Société des Nations (SDN) lors de la guerre d’Espagne, de 1936 à 1939. Pas plus alors qu’aujourd’hui cette politique de passive complicité n’aura réussi à épargner à l’Europe des vagues de réfugiés et une violence sans précédent pour chaque époque respective. Je persiste et signe comme historien dans ce parallèle que beaucoup rejettent ». Diantre ! (Suite)

Le bio au Liban. Quel avenir pour l’industrie?

Soraya Hamdan - Magazine -
En 2000, il existait au Liban une quinzaine d’agriculteurs bios. Aujourd’hui, on compte des centaines de producteurs. Malgré le prix toujours élevé de ces produits, la demande est au rendez-vous. Quel avenir pour le secteur au Liban? Pourquoi ces produits sont-ils toujours aussi coûteux?

Si les prix des produits certifiés bios au Liban sont toujours entre 50% et 300% plus chers que les conventionnels, force est de constater que la demande est malgré tout au rendez-vous. Les consommateurs sont plus que jamais à la recherche d’un produit exempt de tout artifice. (Suite)

Marwan Haidamous, nouveau directeur de Renault pour le Moyen-Orient

Le commerce du Levant -
Le groupe Renault a nommé le 1er Août dernier, Marwan Haidamous au poste de directeur général (DG) de la région Moyen-Orient. Ce franco-libanais de 36 ans devra développer les activités du constructeur automobile français au Levant, en Egypte, en Irak ainsi que dans les pays du Golfe.

Au service de Renault depuis une dizaine d’années, Marwan Haidamous a débuté sa carrière à 27 ans comme directeur financier au sein de la division international (Afrique du Nord) de la marque au losange. (Suite)

Du Mali à l’Afghanistan, les biens culturels détruits par les extrémistes

A.F.P. -
Du Mali à l'Afghanistan, en passant par l'Algérie, la Libye, la Syrie et l'Irak, voici les principaux saccages de biens culturels menés par des groupes extrémistes, alors que s'ouvre lundi le procès d'un terroriste malien accusé d'avoir participé à la destruction de mausolées à Tombouctou.

- Mali -
En 2012 à Tombouctou, au nord-ouest du Mali, 14 mausolées de saints musulmans ont été détruits ou saccagés par des groupes radicaux liés à Al-Qaïda. (Suite)

Les habitants de Chebaa défient les violations israéliennes

Médias -
Les habitants de Chebaa, au Liban-sud, ont réussi à pénétrer dans les hameaux de Chebaa occupées et de traverser la route militaire que l'occupation israélienne a récemment creusé dans le nord de Chebaa, a rapporté notre chaine satellitaire alManar.

Les parents ont brandi des drapeaux libanais pour confirmer que ces fermes sont libanaises et occupées. Ils ont exhorté le gouvernement libanais, les institutions étatiques sécuritaires et militaires libanaises de s'opposer aux violations persistantes commises par l'occupation israélienne contre la souveraineté du Liban. (Suite)

Les détails choquants du meurtre du Libanais Khalid Gebara aux Etats Unis

A-Nahar -
Khalid Gebara était inquiet...

L'année dernière, alors que sa mère faisait du jogging dans le quartier de Tulsa, à Oklahoma aux Etats-Unis, elle aurait été tuée quand une voiture l'avait intentionnellement heurtée. La police avait arrêté le criminel : Vernon Majors. Selon la police, l'homme avait avoué son crime tout en avançant un motif raciste, qualifiant la famille de « sales libanais ».

Le 25 mai dernier, Majors avait été libéré sous caution et est retourné à son domicile, juste à côté de la famille Gebara. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org