Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Jeudi 2 Octobre 2014 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Bassil rencontre le président du Parlement français

ANI -
Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, en visite en France, a rencontré mardi le président du Parlement français, Claude Bartolone. (Suite)

L'Iran armera (aussi) l'armée libanaise

libération - AFP -
Des soldats libanais quittant la ville frontalière d'Arsal, dans la vallée de la Bekaa, fin août. (Photo stringer. Reuters)

Téhéran équipe déjà le Hezbollah, engagé dans le conflit syrien aux côtés du régime de Bachar al-Assad. L'armée libanaise est quant à elle confrontée aux jihadistes le long de sa frontière avec la Syrie. (Suite)

Kenaan souhaite la fin du chemin du calvaire de la grille des salaires: Nous refusons la hausse de la TVA

ANI -
Le secrétaire du bloc parlementaire "Changement et Réforme", Ibrahim Kenaan, a souhaité ce mardi la fin du calvaire de la grille des salaires, notant que le bloc refusait la hausse de la TVA. (Suite)

La Libanaise Rola Saade, nouvelle Première Dame d’Afghanistan

Mohamad Ezzedine - RPL France -
Alors que le Liban est sans président de la République depuis plusieurs mois, sans chambre législative, et demeure sans Etat, en Afghanistan une Libanaise est devenue hier la « Première Dame » du pays suite à l’investiture de son mari Ashraf Ghani Ahmadzai, à la présidence afghane.

Le 28 septembre 2014, Ashraf Ghani Ahmadzai succédait officiellement à Hamid Karzaï à la tête de l’Etat, devenant ainsi le 12e président de la République depuis la chute de la monarchie en Afghanistan en 1973. L’élection de Ghani, suite à des élections contestées par plusieurs candidats, dont son prédécesseur, a propulsé sur le devant de la scène médiatique libanaise son épouse Rola Saade, qui est donc devenue la « Première Dame » d’Afghanistan. (Suite)

Une lueur d’espoir à l’horizon pour les otages détenus par le Front al-Nosra

OLJ -
Plusieurs indications laissent croire à de légers progrès dans la recherche d'une solution à l'affaire des otages militaires détenus par les jihadistes dans le jurd de Ersal, mais le flou persiste au sujet des contacts entrepris dans les coulisses, que ce soit par le Premier ministre, Tammam Salam, à New York, ou par les parties officielles chargées de suivre l'affaire de près.

Devant l'Assemblée générale des Nations unies à New York où il se trouvait, M. Salam a assuré une fois de plus que le gouvernement ne renoncera pas au principe immuable de la libération des otages, tout en préservant le prestige de l'État et en assurant la sécurité de son territoire.

Les médias, quant à eux, font part depuis quelques jours d'un optimisme prudent, à la lumière des informations faisant état d'un possible dénouement dans les prochains jours. C'est le député Jamal Jarrah, entre autres, qui a répercuté ce nouvel espoir, évoquant un « développement positif dans les prochaines 24 heures ». (Suite)

Bou Saab à New York, critique les Etats qui financent les guerres et refusent d'accorder des aides humanitaires

ANI - Le ministre de l'Education et de l'Enseignement supérieur, Elias Bou Saab, a poursuivi ce vendredi ses activités à New York et a participé à la conférence internationale élargie tenue au siège de l'UNICEF, en présence de ministres de plusieurs pays et de représentants de l'Union européenne, des agences onusiennes et des ONG qui se chargent d'assurer des aides aux déplacés.

Dans son mot, M. Bou Saab a critiqué "les Etats qui ont dépensé des milliards pour alimenter la guerre au Moyen-Orient, mais qui rechignent à assurer des aides humanitaires aux réfugiés et déplacés de cette même guerre". (Suite)

Le Liban à l’Onu : la politique du grand écart

OLJ - Scarlette Haddad - Face à la mobilisation générale contre l'État islamique, suite au vibrant appel du président américain à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, le Liban tente difficilement de ne braquer aucune partie internationale et régionale. Pris en tenaille par une coalition essentiellement composée de pays du Golfe plus la Jordanie sur le plan arabe et par le refus de forces régionales comme l'Iran et l'Égypte, sans parler de la Turquie, d'y participer, le Liban officiel présent à New York inaugure une politique nouvelle dite du grand écart. (Suite)

Hommage aux martyrs du 13 octobre 1990: Messe à l'église Notre Dame du Liban à Paris - Dimanche le 12. 10. 2014

RPLFrance.org - En hommage aux martyrs tombés le 13 octobre 1990…

En hommage aux martyrs de l’Armée Libanaise et de la Croix Rouge Libanaise tombés lors des batailles de NAHER EL BARED, ABRA et ERSAL.

En hommage à tous les civils, les militaires et personnalités politiques tombés martyrs…

…Pour un Liban Libre, Souverain, Uni et Indépendant (Suite)

À Lille et à New York, les trésors du Musée national sous le feu des projecteurs

May MAKAREM | OLJ -
Des œuvres archéologiques prêtées par le Musée national de Beyrouth trôneront au Palais des beaux-arts de Lille à partir du 9 octobre. Un deuxième lot a pris ses quartiers à New York, au Metropolitan Museum of Art, depuis le 16 septembre. (Suite)

Quelles menaces fait peser l'Etat islamique ?

lemonde.fr -
Des combattants de l'EI défilent dans la ville de Raqqa, en Syrie, en janvier 2014. | AP/Uncredited
Leur objectif : semer la terreur. Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont appelé, dans un message audio diffusé lundi 22 septembre, au meurtre de Français, d'Américains, d'Australiens, de Canadiens ou de tout « citoyen des pays entrés dans une coalition » contre l'EI. Un appel très vite entendu. Lundi soir, un groupuscule lié aux djihadistes de l'EI a annoncé la capture d'un touriste français en Algérie. (Suite)

Berri reporte au 9 octobre la séance d'élection d'un nouveau président

ANI - Le chef du législatif, Nabih Berri, a reporté au 9 octobre la séance électorale relative à l'élection d'un nouveau chef de l'Etat faute de quorum.

Le Nord et la Békaa, qui comptent 67 % des pauvres du Liban, accueillent 85 % des réfugiés syriens

OLJ -
Leur nombre dépasse le million et certains Libanais s'en plaignent en affirmant : « Les réfugiés syriens sont devenus plus riches que nous. » Pourtant, les déplacés demeurent des pauvres parmi les pauvres.

On ne le dira jamais assez, le Liban a besoin de l'aide de la communauté internationale pour pouvoir gérer la crise des réfugiés. Il faut certes soutenir les Libanais qui accueillent plus d'un million de Syriens enregistrés auprès du HCR.

Pauvres parmi les pauvres, ces derniers vivent au Liban dans la précarité. Les réfugiés syriens ont été vivement soutenus par la population locale à leur arrivée au Liban, mais la crise se faisant de plus en plus longue, les Libanais, qui ont vécu trente ans sous l'occupation syrienne et qui se retrouvent face à une crise économique due à l'arrivée massive des réfugiés, perdent patience... (Suite)

L'agence Anatolie: al Nosra affirme l'exécution par balles du soldat Mohammad Hamiyeh

ANI -
L'agence turque "Anatolie" a annoncé, ce vendredi, qu'elle a reçu un appel téléphonique de la part d'un commandant du Front al-Nosra au Qalamoun, dans lequel ce dernier a affirmé l'exécution par balles du soldat libanais Mohammad Hamiyeh, détenu aux mains de ce groupe terroriste depuis les combats de Ersal, début août. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org